Aux portes de l’Eurojam

Accueil / Actualités / Aux portes de l’Eurojam

Dans quatre jours, l’Eurojam sera lancé officiellement. Mais pratiquement, il a déjà commencé pour pas mal de monde. Voici quelques nouvelles des volontaires, qui travaillent d’arrache pied jours et nuit pour offrir à leurs petits frères et sœurs de toute l’Europe une expérience inoubliable.

 

Chaque jour, davantage de volontaires arrivent, essayant de comprendre les ‘codes’ spécifiques de l’Eurojam. Ou est le ‘point 309’, SG4, la ‘conciergerie’ ? Que veut dire ‘PPS’ ? Et chaque jour, des réunions interminables pour rappeler à chacun les règles de sécurité sous la menace de l’ARS, des pompiers et de la police locale. Il faut aussi trouver son chef que parfois on n’a jamais vu et qu’on est incapable de reconnaître. Tout vivre selon la loi scoute et dans les mains de Dieu, voici notre aventure. Même si certains sont fatigués, l’atmosphère est joyeuse sous le soleil, qui brille finalement bien fort. Comme nous sommes guides-ainées et routiers, nous vivons le service. Quelques uns doivent se lever au milieu de la nuit pour leur charge. Mais, ce qui est assez surprenant, ce n’est pas pour trouver quelqu’un qui voudra se lever tôt qu’il faut tirer à la courte paille, mais pour celle qui va rester se reposer… tous veulent servir !

 

Entre-temps, déjà quelques guides et scouts sont arrivés. Nous avons demandé les impressions d’un groupe français du Val d’Yvette, arrivé ce matin après 2 heures dans le car. Deux des filles au foulard rouge et noir nous ont partagé leur enthousiasme : « Nous sommes très excitées, et surtout curieuses de vivre cet événement, que nous préparons depuis des années. Nous avons hâte de découvrir la grandeur de notre fraternite, même si préparer des jumelages avec des guides d’autres langues n’est pas si facile. » Leurs chants remplissaient le car.

Derniers articles
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.